Image Quels sont les facteurs de la réussite scolaire ?

Quels sont les facteurs de la réussite scolaire ?

Facteurs de réussite

Selon l'UNESCO en 2015, le taux de scolarisation primaire dans le monde se chiffre à 90 %. Seulement, ce taux diminue de 65 % dans le secondaire. Alors, quels sont les facteurs de réussite scolaire ?

Les facteurs familiaux

La famille occupe une place prépondérante dans le cadre des études de l'enfant. En effet, le soutien émotif des parents est nécessaire durant les périodes de stress. Cette action aide ainsi l'étudiant à se redresser. De plus, un bon rapport adulte/enfant favorise un cadre propice au travail. Ensuite, le dialogue reste un moyen efficace pour encourager l'échange, notamment les difficultés de l'enfant. Du reste, les parents se doivent d'être des modèles.

Cependant, les facteurs à risques dans le cadre familial restent la pauvreté socio-économique. Le manque de ressource contribue effectivement à l'abandon scolaire. À ce facteur s'ajoute le climat familial caractérisé par des rapports tendus entre les membres. Puis, les déménagements réguliers découragent la scolarisation de l'enfant et favorisent son mal-être. Par ailleurs, la santé mentale des parents est influence les études. Du reste, la structure de la famille peut également agir sur l'avenir de l'enfant.

Les facteurs sociaux

Les amis jouent un rôle fondamental dans la réussite scolaire. La présence et le soutien d'amis sont effectivement bénéfiques durant les périodes de difficultés. De plus, les amis s'avèrent plus proches que les parents. Il est ensuite capital pour les groupes d'amis de valoriser l'école afin de s'encourager mutuellement à poursuivre les études. Outre les activités extrascolaires, les loisirs organisés en groupe et supervisés sont propices à la réussite.

Néanmoins, les mauvaises fréquentations favorisent l'échec voire l'abandon scolaire. Ces pairs déviants nuisent en effet sur la valorisation de l'école. Par ailleurs, l'isolement social constitue un facteur bloquant à la réussite scolaire. Bien que considéré comme un moyen d'auglenter les ressources, les emplois exigeant un minimum de qualification encouragent la déscolarisation. En outre, la vie en milieu défavorisé, loin des services de santé et des services sociaux découragent la motivation des apprenants.

Les facteurs scolaires

Le corps enseignant ainsi que l'administration figurent parmi les facteurs de réussite ou d'échec scolaire. Ainsi, une bonne relation entre l'élève et ses professeurs stimule la motivation et encourage l'effort. De plus, l'organisation et la participation à des activités parascolaires incitent davantage les enseignants et les apprenants à se rapprocher et à établir une bonne entente. Par ailleurs, les enseignants doivent élaborer une bonne stratégie de gestion pour apporter une harmonie en classe.

Toutefois, un mauvais environnement et un manque de support incitent à l'abandon scolaire. Ce manque d'infrastructure est souvent causé par l'absence de ressource. Heureusement, les associations à but non lucratif aident les établissements défavorisés à se reconstruire. D'ailleurs, Tarek Bouchamaoui et la Fondation Hédi Bouchamaoui ont entamé la rénovation de 12 écoles primaires à Gabès, en Tunisie. Tarek Bouchamaoui à travers sa fondation encourage en effet la scolarisation en Tunisie.